Un polo [I] pour mon amoureux - la couture au masculin de toshio kaneko

Bonjour !

Suite au tee-shirt, qui soit dit en passant à rétrécit au lavage car je n'avais pas lavé mon tissu avant de le coudre mea culpa, j'ai décidé de lui coudre un polo. Cette fois, j'ai lavé le tissu avant. 😃. Ne vous inquiétez pas pour le tee-shirt, il a une deuxième vie. Je l'ai récupéré pour moi. 🙄 Non, c'est pas fait exprès mais ça m'arrange bien 😋

la couture au masculin, polo, toshio kaneko,



Toujours issu du livre de toshio kaneko, "la couture au masculin", j'ai refais une multitude d'ajustements fort de mon expérience issue du tee-shirt. Donc un L au manches, un XL pour la longueur, un M aux emmanchures, un L de largueur de bras et un L au cou. Un beau méli-mélo. Le fait que ce soit du jersey fait que je n'avais pas besoin de sortir le fer pour le coudre. Le tout est cousu avec une aiguille jersey mais pas d'aiguille double. Je l'ai en ma possession, mais pour l'utiliser, il m'aurait fallut une deuxième bobine de fil noir, que je n'avais pas. Ça faisait tout de même des années qu'il me le réclamait ce polo. Si, si, c'est vrai ! Depuis mes début en fait, car je n'avais pas touché une machine avant fin 2014...Il n'avait pas froid aux yeux. Mais moi si... Et je vous avoue que c'était pas si dur en fait. Je m'en faisais une montagne mais il ne fallait pas. En un week-end, le polo était cousu. Pourtant je ne couds vraiment pas vite du tout. Mais, par contre, je ne conseillerais vraiment pas ça à un débutant. Autant un tee-shirt ferait très bien l'affaire, autant la patte polo demande un peu de technique qu'il vaut mieux ne pas acquérir sur du jersey.


la couture au masculin, polo, toshio kaneko,

Les explications et les schéma sont plutôt clairs, idem pour la patte polo que je n'avais jamais faite et que j'appréhendais beaucoup ! Effectivement, du coup, je me suis loupée et j'ai du coudre un cache-misère à la main pour camoufler un coup de ciseaux un peu trop gourmand... Mais j'imagine que si jamais j'avais tout fais comme dans les instructions, ce petit soucis ne me serait pas arrivé. Ils préconisent de couper l'ouverture de la patte après avoir cousu et moi, j'ai coupé avant. Donc si j'avais coupé après, c'est vrai que j'aurais peut-être pu couper exactement ce qui aurait été nécéssaire. Mais, j'ai voulu aller trop vite. Ce qui, comme souvent, m'a fait perdre plus de temps qu'en gagner 😄 Vous la voyez la logique, vous  ?

la couture au masculin, polo, toshio kaneko,


Pour la boutonnière, j'ai utilisé le pied spécial boutonnière. Il me permet de faire des boutonnières toujours de taille à peu près égale car même si la machine possède la fonction des boutonnières automatiques, elle a besoin qu'on l'aide un peu pour faire des boutonnières de même dimension. Elle possède un programme "boutonnière normale" et un programme "boutonnière à oeillet". Je me suis pourtant contenté de tourner le tissu de 45° pour réaliser la boutonnière normale car d'habitude, sur du "chaine et trame", cela ne m'a jamais posé de problème. Mais ce n'était pas le cas cette fois-ci. Comme je n'avais jamais essayé la boutonnière à oeillet proposée par ma machine, dans le doute, je suis resté sur la boutonnière normale. Sauf que cette fois-ci, il s'agissait de jersey. Certains points ont sauté et j'ai du terminer à la main. Je retouche souvent les boutonnières à la main et l'idée m'est venu que je pourrais peut-être tenter de faire toutes mes boutonnières à la main. Je trouve la finition beaucoup plus jolie même si elle demande beaucoup plus de temps que les boutonnières machines. Mais, en couture et tricot, l'effort ne me rechigne pas.

En tout cas, mon amoureux est plutôt content d'avoir son polo. C'est exactement le type de vêtements qu'il porte. En plus, la patte polo ajoute ce petit travail qu'il n'y a pas sur le tee-shirt - ça c'est pour mon petit plaisir fun perso😆-. Et moi, je trouve que ça lui va tellement bien que je compte bien lui en coudre d'autre. Le plus dur étant de trouver des jerseys sympa pour homme et de qualité. Internet en regorge mais pour voir le tombé d'un tissu, ce n'est vraiment pas le plus pratique. Ce tissu vient de la mercerie de Poitiers. Ils n'ont pas beaucoup de choix en jersey mais ils sont vraiment d'une belle qualité !


 la couture au masculin, polo, toshio kaneko,

La prochaine fois, j'essaierais de réaliser une patte polo de meilleure qualité et grader une taille de plus pour le bas des bras. Et surtout, je prévoirais deux bobines de fil car, bien souvent, il me manque du fil pour venir à bout d'un projet. Donc, j'avoue que ce n'est pas très agréable d'arriver à l'ourlet final et de devoir laisser un projet de côté car il faut retourner à la mercerie acheter du fil...😑. Donc, surtout, prévoir suffisamment de fil ! J'avoue que ce coup-çi, j'ai bien cru que je n'y échapperais pas ! Mais si ! Le dieu de la couture a entendue ma prière. Je cousais un peu à l'aveugle sur ma quantité de fil en espérant que ça irait. Un peu comme un aviateur qui n'a plus de radar. Si si ! Je sais de quoi je parle, j'ai déjà piloté, bien sûr.🤣 Mais maintenant, je n'ai plus du tout, du tout, du tout de fil noir.



À bientôt pour de nouvelles aventures couturesques  ! ✂️


Commentaires

Enregistrer un commentaire

Instagram