Housse pour agenda - La couture autrement 2 - Un p'tit bout de fil -

Bonjour !

Sabine benoît, la couture autrement 2, bullet journal, housse, protège carnet, au fils du temps

Aujourd'hui, nous allons parler couture et Bullet Journal. Une fois n'est pas coutume, je vous en dit un peu plus sur mon agenda et ma méthode d'organisation.


Voilà 3 ans que j'ai découvert le concept du Bullet Journal. Ce fût alors une révélation pour moi qui suis de nature très dispersée. Contrairement à la version originale qui préconise un format A5, je suis partie sur un A7. Je ne trouvais pas l'agenda parfait, je vivais avec des listes et des post-it partout et ne terminais jamais mes agenda. J'utilisais une ligne par jour donc une ligne par page et ce gaspillage ne me convenait pas.

J'ai eu la chance de connaître le concept alors qu'il n'en était qu'à ses début car je pense que je n'aurais pas du tout su me l'approprier par le biais des réseaux sociaux : Je suis loin d'être une grande artiste  et, ne sachant même pas dessiner une rose, je n'arrive pas à la cheville du plus simple dessin trouvé sur internet. Je suis du genre hyper minimaliste, par la force des choses. Du noir et une règle. C'est tout. Mais avouez que l'intérêt d'exposer sur la toile un bullet journal avec écrit : "Liste de courses", "Ménage", "Liste valise", C'est quand même vachement moins vendeur qu'une page avec des décorations d'artistes...!

Sabine benoît, la couture autrement 2, bullet journal, housse, protège carnet, au fils du temps

Peu de temps avant Noël 2018, j'ai vus cette housse dans le livre d'un p'tit bout de fil. Elle appelle ça une housse mais appelons un chat, un chat, c'est un protège cahier un peu élaboré. Je ne couds pas souvent des sacs et accessoires mais alors il y a deux créatrices devant lesquelles je ne résiste jamais : Un p'tit bout de fil et Sacôtin. Dans les deux cas, tout se monte toujours très bien ! Le seul hic était son format A5.

Ce que j'aime dans les créations de Sabine Benoît, c'est que les montages sont toujours incroyablement simplistes pour un résultat qui a un charme et un cachet que j'aime beaucoup. Coudre ses créations permet d'embellir le quotidien par de très jolis objets. Et cela, en toute simplicité ! On dirait un slogan publicitaire mais je le pense pour de vrai...!

Sabine benoît, la couture autrement 2, bullet journal, housse, protège carnet, au fils du temps

Et, parmis tous ces objets, il ya mon carnet. Plaçons un peu le contexte : Noël de cette année. Ma soeur qui ne savait pas que j'en étais adepte, m'a offert un bullet journal format A5 et des feutres. Si vous avez tout lu, elle a tapé pile poil dans le mille ! En ce qui concerne le A5, c'est un format que je voulais essayer avec l'arrivée du petit troisième, je commençais à me sentir limité sur mon petit A7. De plus, un peu avant Noël 2019, je m'étais offerte des gabarits pour améliorer un peu mon carnet qui était trop minimaliste à mon goût. J'avais aussi envie d'essayer les feutres mais je n'osais pas trop passer le cap de peur qu'ils ne dorment dans le placard. C'est dire combien son cadeau arrivait à pic ! Alors j'ai d'abord commencé sur mon A7,  mais clairement, les feutres sur du A7 empêchaient le peu de créativité que j'avais de s'exprimer. C'est bien dommage quand on est coincé comme moi.

Je suis donc passée sur le format A5 qu'elle m'avait offert et là, première révélation : Avec des feutres, c'est quand même royal ! Un vrai confort et les feutres qu'elle m'a achetés sont tellement beaux que c'est un plaisir de les utiliser et je ne voudrais plus m'en passer ! Et ce, même si je reste une bille en dessin !

Néanmoins, le format A5 qu'elle m'a acheté contient des petits points très connus des personnes possédants un bullet journal, et ils bridaient mon utilisation fluide du bullet journal. Et, pour rajouter un peu à mon déplaisir, le format A5 rentre de justesse dans mon sac (le grand limbo de sacotin mais que j'ai cousu avec la fermeture éclair du petit limbo : lire ici). Du coup, j'avais graaaaaave la flemme de le sortir de mon sac. De fait, au bout de 15 jours, voyant que je ne prenais plus aucun plaisir à utiliser mon carnet, j'ai choisis de couper la poire en deux et de sortir un vieux calepin Moleskine A5 offert par mon amoureux en 2016 et dont la fonction n'a jamais été officiellement définie. Et ce fût la deuxième révélation ! Mon carnet a donc repris du service ! Il m'aide à gérer le quotidien et organise la fille dissipée que je suis. C'est donc un super cadeau qu'elle m'a fait là car, bien que je suis loins de l'égaler artistiquement parlant,  je m'éclate avec ces couleurs ! Cela m'a fait faire un point sur mon utilisation du bullet journal et son évolution.

Sabine benoît, la couture autrement 2, bullet journal, housse, protège carnet, au fils du temps

Là où, en décembre 2018, j'étais initialement partie pour me coudre une housse en A7, en janvier 2020, je me suis finalement décidée pour rester sur la version A5 mais de chez Moleskine. Ça marche bien entre Moleskine et moi. Le grammage du papier me plaît, la couleur, l'histoire que j'ai avec ce carnet aussi, l'histoire de la marque aussi, j'ai également investit dans un stylo plume rechargeable pour écrire dedans, entre autre, et voilà, j'ai essayé de changer mais non, ma recette miracle à moi c'est ça : Moleskine pages vierges.

Sabine benoît, la couture autrement 2, bullet journal, housse, protège carnet, au fils du temps

(Petit apparté : Mon stylo plume rechargeable a été acheté dans une libraire dans le cadre de ma démarche de réduction des déchets. À celui-ci s'ajoute un stylo bille en bois réalisé à la main par un petit créateur et dont la mine est rechargeable car parfois le stylo plume montre ses limites, par exemple pour le papier carbone de La Poste ou encore les voyages en avions. Pour la minimaliste que je suis, c'est un vrai confort de ne pas avoir un stock indécent de stylos et surtout, je suis certaine d'avoir terminé mon stylo avant d'en acheter un neuf. Fin de l'apparté)

La modification du patron de Sabine Benoît pour passer du A5 au "A5 moleskine" est très simple, il suffit de coudre les rabats le long de la surpiqûre de la tranche (Ici, les bandes roses). Sinon, pour les explications, méfiez-vous, les marges de coutures sont incluses parfois là où elles ne devraient pas... Je suis partie directement du gabarit et l'ai recopié deux fois. Une fois sans les formes patchwork et une fois avec puis j'ai coupé le gabarit avec les formes. Comme ça, j'étais sûre que tout faisait la même taille.

Ma version est un chouillat trop serrée mais... je l'adore ! Je trouve mon calepin (oui il a pris du grade) bien plus élégant ainsi (malgré tous ses défauts) et cela me fait encore plus plaisir de le sortir qu'avant donc objectif atteint ! J'avais vraiment peur de ne pas assumer la housse mais c'est le plaisir qui prend le dessus. Le plaisir du bel objet. Comme je le disais, Sabine Benoît a l'art et la manière d'embellir le quotidien. Le tissus viennent de la boutique "au fils du temps" et sont ceux utilisés dans le livre à d'autres pages.

Il me reste à coudre la petite trousse qui va bien. Ben oui, pour y ranger mes stylos ! Vous la verrez un jour, j'espère ! Je n'ose pas dire "très prochainement", ce serait bien trop engageant...

Sur ce, je vous souhaite une très bonne journée et vous dit à très vite pour un article broderie ! ℬ









Commentaires

Instagram